Archives de
Étiquette : développement personnel

6 livres pour se chouchouter cet hiver

6 livres pour se chouchouter cet hiver

Le froid arrive, et avec lui, les envies de se lover sous un plaid avec un bon thé chaud. Pour ceux qui aimeraient accompagner ces doux moments d’un bon livre de développement personnel, j’ai sélectionné 6 livres qui m’ont été utiles dans mon avancée.
Pensée positive, philosophie, spiritualité, il y en a pour tous les goûts!

 

  • L’alchimiste de Paolo Coelho

Un classique! C’est l’histoire d’un berger andalou qui rêve de voyages et de découvertes. Nous le suivons dans sa quête personnelle, au fil de ses aventures et de ses rencontres. Lorsqu’il rencontre l’alchimiste dans le désert, celui-ci va lui apprendre à écouter et voir le monde avec son coeur. Ce livre très poétique, nous donne des ailes pour nous aussi suivre nos rêves!

 

  • Plaidoyer pour le bonheur de Matthieu Ricard

Matthieu Ricard apporte dans ce livre la vision du bouddhisme sur le bonheur, en la comparant notamment à notre version occidentale. Il présente également certaines études scientifiques, entre autres sur la méditation. Le but de ce livre est de nous donner des pistes de réflexion sur le possible mal-être, les émotions, le mental, l’altruisme, la résilience et clés pour trouver ce véritable bonheur à l’intérieur de soi, et non à l’extérieur.

 

  • 3 kifs par jour de Florence Servan-Shreiber

Florence Servan-Shreiber nous parle de son quotidien, de ses questionnements et de ses découvertes pour mieux savourer la vie. Elle en a tiré une pratique. Le principe? Le soir avant d’aller se coucher, lister les trois meilleures choses de notre journée. Qu’elles soient petites comme un sourire dans la rue, ou grandes comme l’obtention de votre diplôme, peu importe! L’idée ici est de se concentrer sur ce qui nous rend heureux, de voir le verre à moitié plein et de cultiver notre bonheur.

 

  • Soufi mon amour de Elif Shafak

Soufi mon amour est le récit de deux histoires qui se déroulent en parallèle, à deux époques différentes. La première, celle d’Ella, une femme à la vie de famille confortable, qui devient lectrice pour des manuscrits avant leur parution. La seconde, celle du poète Rumi et de sa rencontre avec le célèbre derviche soufi, Shams de Tabriz. Entre philosophie et spiritualité, ce livre nous emmène dans un voyage passionnant qui nous aide à nous poser des questions sur nous-même et sur ce qu’est l’amour véritable.

 

  • La maîtrise de l’amour de Don Miguel Ruiz

Basé sur les enseignements toltèques, ce livre nous délivre des clés pour mieux vivre la relation à soi et aux autres. Il met en lumière ce qui peut nous faire obstacle, comme les blessures d’enfance ou les croyances limitantes, sources de peurs et de relations déséquilibrées. Il nous donne, grâce à des images et des références à la nature, des pistes pour guérir ces blessures émotionnelles et (re)devenir libre d’être nous-même, en accord avec ce qui nous entoure.

 

  • A l’écoute de votre 6° sens de Sonia Choquette

Destiné aux personnes qui aimeraient des conseils pour se faire confiance et écouter leur intuition, ce livre nous donne des conseils et des exercices pratiques à faire semaine après semaine pour y arriver. Drôle et accessible à tous!

 

En espérant que ces livres puissent vous inspirer,
Bonne avancée et bonne lecture! 🙂

Libre de tout penser

Libre de tout penser

Le premier pas vers la créativité est la curiosité, nous avons vu comment cultiver cette curiosité en se laissant surprendre, en consacrant de l’attention à l’étrange, à l’énigmatique, à l’inconnu.

Votre énergie créative, ainsi libérée, vous pouvez maintenant la protéger et l’intérioriser[i]. Vous vous engagez alors dans ce processus créatif qui vous donne la sensation de vivre plus intensément.

 

Protégez votre énergie créative par la gestion de votre temps, prenez les commandes de votre agenda, ne le subissez pas !

 

Protégez votre énergie créative par l’organisation harmonieuse de votre espace.

  • Chez vous ou sur votre lieu de travail, en aménageant à votre goût un endroit qui vous plaît,
  • en emportant avec vous les photos, les petits objets, les notes ou livres que vous aimez.

Libérée et protégée,  votre énergie créatrice, peut se déployer avec constance et puissance si vous ouvrez à l’intérieur de vous les chemins qui lui permettent d’opérer, si vous choisissez d’exercer votre attention autrement, de penser autrement, de regarder ou de ressentir autrement.

 

Intériorisez votre énergie créative en voyageant sur des curseurs variés, d’un extrême à l’autre volontairement.

  • Repérez vos modes opératoires majeurs et préférés : prudence /audace ou prise de risque, habitudes / nouveautés, anticipation / dernier moment… Et décidez dans certaines situations de vous comporter à l’opposé de votre tendance « naturelle » ou automatique,
  • Alternez volontairement des actions correspondant à des modes de fonctionnement très différents, promenez-vous sur ces curseurs.
  • Faites preuve de l’ouverture et de la réceptivité les plus grandes et souples, puis concentrez-vous avec détermination sur vos choix et décisions. Et régulièrement effectuez ce chemin entre ces deux extrêmes, ouverture et concentration.

 

Explorez ces exercices inspirés d’un livre de Bertrand Piccard[ii]  :

  • Lors d’une discussion entre amis, choisissez d’écouter les arguments de la personne qui vous apparaît d’emblée tenir les propos les plus opposés à votre opinion. Demandez-vous, sincèrement et avec attention, « et si elle avait raison, si je pouvais modifier mes convictions. »
  • Au quotidien, avant d’agir ou de réagir, arrêtez-vous un instant et posez-vous la question « quel serait le contraire de ma modalité ou de ma réponse habituelle ? »

Ces modes ‘grand écart’ ou ‘tout penser’ nourrissent notre créativité, nous offrent des issues et des horizons multiples, et augmentent la qualité et la densité de notre vécu.

 

 

[i] Mihaly Czikszentmihalyi, La créativité, Robert Laffont, Paris, 2006

[ii] Bertrand Piccard, Changer d’altitude, Stock, 2014

 

 

Emotion, mon amie … Exprime-toi !

Emotion, mon amie … Exprime-toi !

Au cœur de nos vies, l’expression ajustée de nos émotions est une compétence fondamentale qui favorise notre bien-être et notre aisance relationnelle, elle participe à ce que certains auteurs ont nommé  l’Intelligence Emotionnelle [i].

L’expression juste

Dans l’article de Chloé en décembre dernier, nous avons découvert que, pour « Trouver les bons mots pour le dire », il est utile et important de faire usage des principes de la Communication Non Violente :

  • décrire sans jugement ce qui déclenche l’émotion,
  • exprimer les ressentis réels authentiques et sincères, en privilégiant la formule ‘je me sens…’,
  • exprimer les besoins qui motivent les émotions,
  • proposer des solutions.

Pour vous familiariser à l’expression sincère de vos émotions commencez simplement par observer vos comportements ou vos automatismes dans les situations professionnelles ou personnelles qui engendrent des émotions chez vous.

Vous pouvez, dans un premier temps, répondre spontanément à ces questions :

  • Quelles émotions ai-je du mal à exprimer ?
  • Quelles sont celles dont j’aime témoigner ?
  • Quelles sont les émotions fréquemment vécues dans mon contexte familial ou amical ?
  • Avec qui puis-je parler en toute confiance lorsque je me sens moins bien ?

Pour continuer votre observation, passez maintenant à l’écriture…

… Et tenez un journal de bord des situations émotionnelles que vous vivez et prenez le temps de décrire :

  • Quel est le contexte, quels sont les faits qui déclenchent l’émotion ?
  • Que se passe-t-il en moi dans cette situation ? Quelles émotions me traversent concrètement et précisément – attention une émotion peut en cacher une autre !
  • Qu’est ce qui est important pour moi ? Quelles sont mes attentes ?

Beaucoup de recherches scientifiques attestent et étudient encore l’effet du travail d’écriture sur la clarification du vécu, sur le processus de résolution de problèmes, sur le discernement et le recul. [ii]

L’émotion  a une « vocation » à être communiquée

Selon les études du psychologue Bernard Rimé, quand une personne éprouve une émotion, elle la partage dans 80 % des cas au moins avec une personne, impliquée ou non, dans la situation émotionnelle.[iii] C’est pourquoi sans doute tant de “secrets” sont un jour finalement dévoilés !

Lorsque nous « racontons » nos émotions, nous tissons des liens avec ceux qui nous écoutent sincèrement ; nous leur donnons des informations qui leur offrent la possibilité :

  • d’anticiper ou de répondre à nos attentes,
  • de nous aider à reconsidérer la situation,
  • de nous fournir une aide concrète ou de nous conseiller.

Notre expression juste et sincère ouvre ainsi un espace de partage et de communication et favorise le développement et l’aisance des relations interpersonnelles.

Émotion, mon amie… Je te comprends… Exprime-toi !

 

[i] P. Salovey et J.D. Mayer, (1990),  ‘Emotionnal intelligence’, dans Imagination, Cognition and Personnality, 9, 185-211,

[ii] A.Piolat et R. Bannour, (2011), https://www.researchgate.net/publication/234115546_Les_effets_de_l’ecriture_expressive_sur_la_sante_physique_et_psychologique_des_redacteurs_un_bilan_des_perspectives_de_recherches

[iii] B. Rimé, (2005), Le partage social des émotions, Paris, PUF

 

 

 

 

Engagez-vous à être !

Engagez-vous à être !

rsz_1rsz_stairs-1521716_1920

Toute l’énergie que vous avez libérée grâce à l’acceptation, vous pouvez maintenant l’engager pour être et choisir vos valeurs.

Alors prenez les commandes d’emblée… Etablissez votre « to-be-list ».

Au service de nos vies chargées en activités et sollicitations multiples, les listes, sont à la fois un exercice et un outil dont vous connaissez les effets structurants, apaisants, rassurants. La liste de courses, la liste des personnes à contacter, « la liste de nos envies », la liste des choses à faire ou to-do-list … Ces listes vous sont familières.

Et si vous expérimentiez maintenant la to-be-list. La to-be-list (1) est une liste des qualités à être, une liste des adjectifs ou expressions qui vont décrire au plus près celle ou celui que vous avez décidé d’être.

Pour cette première expérience, commencez par choisir le domaine professionnel ou privé dans lequel vous souhaitez tester cette to-be-list, puis la personne ou le groupe de personnes auprès desquelles vous avez décidé d’être ainsi que votre to-be-list le décrit.

Ensuite donnez-vous le temps d’un moment d’auto-hypnose ou de pleine conscience. Ou bien visualisez-vous devant un miroir et regardez la personne que vous êtes sourire, ressentez en elle – en vous –  une force tranquille.

Et laissez venir les mots, accueillez-les en confiance. Vous pouvez établir maintenant votre to-be-list de 3 adjectifs.

Chaque jour de cette semaine, déterminez ces trois qualificatifs qui vont caractériser votre modalité d’être, amusez-vous à changer de contexte ou de « public ».

Cette pratique régulière a des effets sur notre détermination, sur notre force intérieure et sur notre bien-être car elle nous met en relation directe avec nos valeurs. Les valeurs représentent ce qui compte réellement pour nous, ce qui donne du sens à  notre existence.

 

Travailler à la définition et au repérage des valeurs, nous offre l’opportunité de la distance, d’un regard différent et d’un élargissement de conscience

Prendre le temps de réfléchir à ce qui crée une vie riche et profonde, constitue une prise de conscience différente permettant de nous éloigner de la lutte permanente contre nos émotions et pensées difficiles voire douloureuses. Il a été montré que le simple fait de réfléchir aux valeurs importantes pour soi diminue le taux de cortisol, l’hormone du stress (2).

 

Les valeurs sont des moteurs profonds, des renforçateurs positifs, le carburant pour déclencher et soutenir notre action.

Comme les points cardinaux sur la boussole structurent l’espace, les valeurs organisent et construisent notre vie (3).

Comme les points cardinaux indiquent une direction et non un lieu précis, les valeurs ne sont pas des buts à atteindre. Une valeur n’est jamais atteinte, ainsi si l’une de nos valeurs est la patience, nous trouverons toujours des actions à mener pour être encore plus patient.

Source de progrès et de satisfaction inépuisable, les valeurs entraînent un sentiment de cohérence, d’une plus grande richesse du vécu, d’une vie qui se déploie avec vitalité !

 

Lire la suite Lire la suite

Le verre à moitié vide ou à moitié plein? Le pouvoir des mots

Le verre à moitié vide ou à moitié plein? Le pouvoir des mots

smily-coffee

Il y a quelques semaines j’écrivais sur les affirmations positives comme outil de changement en douceur. Que diriez-vous, cette semaine, de prêter attention aux mots qui vous traversent?

Être attentif aux pensées et aux mots que nous employons, nous permet de changer notre perception de nous-même ou de ce que nous vivons. Et donc, être acteur de notre bien-être.

Pour vous faire une idée:

  • Nous prononçons environ 16 000 mots par jour (1)
  • Nous produisons 60 000 pensées par jour
  • 95% de ces pensées sont identiques à celles de la veille
  • Et 80% sont négatives (2)

Imaginez! Que l’on voie le verre à moitié vide ou à moitié plein, ces mots entendus et pensés à longueur de journée, peuvent avoir un impact énorme sur notre inconscient et notre corps.

L’impact des mots sur la santé physique et mentale

Une étude américaine (3) a récemment indiqué que les mots positifs ou négatifs ont le pouvoir d’influencer les gènes qui régulent le stress physique et émotionnel dans notre corps. Les mots « négatifs », selon moi, sont des mots qui nous minimisent, nous dénigrent ou nous jugent sévèrement. A l’inverse, je considère les mots « positifs » comme des mots bienveillants qui nous encouragent et nous félicitent de façon constructive.

Voici les effets lorsque nous utilisons des mots négatifs:

  • Diffusion des hormones du stress (cortisol, adrénaline, ocytocine,…) dans notre système
  • Obstruction au bon fonctionnement des centres logiques et de raisonnement
  • Développement d’émotions comme la suspicion et le doute
  • Émergence de problèmes de santé

La colère par exemple, entraîne une hausse de la pression sanguine, une augmentation du stress, de l’anxiété et des migraines. Un crise de colère de 5 minutes peut induire un tel niveau de stress que cela peut réduire l’activité du système immunitaire pour plus de 6h et mener vers des problèmes de santé plus importants tels que des crises cardiaques. (4)

« Le cerveau traite les mots comme les sensations physiques. Une insulte est ressentie de la même façon qu’une gifle.” Nouvel Inconscient, Lionel Naccache (5)

Voici les effets qui apparaissent lorsque nous utilisons des mots positifs:

  • Amélioration du fonctionnement du cerveau et des raisonnements
  • Stimulation de la motivation, transformation des intentions en actes
  • Perception du bon chez soi et les autres
  • Augmentation du sentiment de bonheur et de bien-être

De plus, les Hommes étant des êtres empathiques et les émotions étant contagieuses, l’impact sur ceux qui nous entourent est constant. Ainsi, nos relations aux autres peuvent également influencer notre santé physique et mentale: expression corporelle, posture, ton, vocabulaire et mentalité se synchronisent (4).

Alors que choisissez-vous?

Si vous souhaitez utiliser plus de positif, prenez un temps pour observer ces pensées et ces paroles qui vous traversent.

1-Evitez:
  • Ce qui vous dévalorise: “Je suis nulle”, “bête”, et autres
  • Ce qui vous minimise: “Je ne suis pas assez jolie”, “Je ne suis jamais écoutée”, “J’ai réalisé un petit projet”, « Je n’ai rien fait aujourd’hui »,…

Quel intérêt avez-vous à vous flageller? Cela vous rend-t-il meilleur?

2- Créez plutôt vos habitudes, vos rituels pour voir le verre à moitié plein!

Par exemple:

  • Pensez ou écrivez au moment du coucher vos 3 meilleurs moments de la journée (6)
  • Remplacez les phrases à éviter ci-dessus par des phrases positives (ex: Je suis intelligente, Je suis drôle, Je suis capable de tout faire,…)
  • Nommez au moins 5 qualités que vous possédez ou demandez à votre entourage quelles sont vos plus grandes qualités selon eux
  • Acceptez les compliments que l’on vous fait!
  • Félicitez-vous pour ce que vous avez pu réaliser, les grandes comme les petites choses
  • Créez un carnet de gratitude et listez régulièrement ce pour quoi vous êtes reconnaissant dans votre vie
  • Donnez au moins une chose chaque jour (un sourire, un mot, une pièce, un regard,…)

Cela vous permettra de voir le positif dans votre vie, d’éprouver davantage d’estime et de satisfaction personnelle.

« Sois attentif au mot, le verbe est créateur” Dialogue avec l’ange, Gitta Mallasz (7)
3- Usez d’autodérision et relativisez!

“La carte n’est pas le territoire”! La représentation que nous nous faisons de la réalité n’appartient qu’à nous. Elle n’est pas la restitution exacte de ce qui a pu arriver. Elle réside dans notre interprétation, filtrée par nos convictions, notre histoire personnelle, ou nos valeurs. Pour un même événement, il existe une multitude d’interprétations et de représentations possibles (8). Il s’agit donc de prendre du recul et voir ce qui nous arrive sous un autre angle!

Les mots ont le pouvoir de changer notre perception de la réalité, autant nous en servir pour créer ce qui nous fait du bien… 🙂

Sources:

(1) Le nombre de mots prononcés par jour

(2) Marci Shimoff, Heureux sans raison (2009) et  Le bonheur s’apprend (2011)

(3) Les mots restructurent le cerveau

(4) Les mots négatifs et la santé

(5) Lionel Naccache,  Nouvel Inconscient (2009)

(6) Florence Servan- Schreiber, 3 Kifs par jours (2014)

(7) Gitta Mallasz, Dialogue avec l’ange (1994)

(8) Anthony Robbins, Pouvoir illimité (2008)

L’attention embellit notre journée

L’attention embellit notre journée

blog-attention-09-grand

Etre pleinement conscient, totalement attentif au moment présent contribue à notre bien-être, et nous offre présence à soi–même et présence à l’autre.

Il est tellement aisé et fréquent de regarder sans voir, d’écouter sans entendre, de manger sans savourer…

Dans une recherche récente (1), des scientifiques ont demandé à des personnes de décrire brièvement ce qu’elles faisaient à différents moments de la journée. A chacun de ces moments précis, il leur était demandé également de noter comment elles se sentaient (plutôt bien ou plutôt mal) et si elles étaient attentives à l’activité ou si elles constataient au contraire que leur esprit était « ailleurs ». Les conclusions de ces chercheurs établissent clairement que le bien-être ressenti ne dépend pas seulement de l’activité accomplie, mais aussi de la présence ou non à ce qui est réalisé.

L’attention à vous-même, non par égoïsme ou nombrilisme, mais pour protéger et nourrir votre statue intérieure.

Etre attentif à vous-même cela signifie, simplement et justement, prendre conscience plusieurs fois dans votre journée, de ce que vous êtes en train de réaliser, de ressentir ou de penser.

Ainsi par exemple, au moment même où vous accomplissez un geste automatique ou quand vous répétez par habitude un comportement, donnez-vous ce temps de l’attention simple, pleine et bienveillante à la personne que vous êtes.

L’attention à votre bonjour

Demain votre bonjour sera différent, empli de votre présence pour l’autre. Lorsque vous saluerez votre ami ou votre voisin, prenez le temps d’observer avec attention votre attitude, votre voix, les mots employés. Soyez, ce faisant, à la fois celle/celui qui exprime le bonjour et celle/celui qui observe cette personne qui dit le bonjour, vous ; soyez simultanément actrice/acteur et spectatrice/spectateur de ce moment inaugural de la rencontre avec l’autre.

Après ces premiers pas, vous  pouvez poursuivre  et explorer cette nouvelle manière d’être, dans d’autres actes quotidiens que vous accomplissez d’ordinaire sans vraiment y penser, en mode automate.

Ressentez se déployer cette ‘attention sans résistance, libérée de tout effort’ (2)

… Et que votre journée soit embellie !

Et si vous souhaitez poursuivre sur ce chemin, découvrez les ouvrages de Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie moléculaire et professeur de médecine, à l’origine  de la diffusion de la méditation en pleine conscience…

 

(1) Killingsworth M.A., Gilbert D.T., « A wandering mind is an unhappy mind », Science, 2010

(2) Krishnamurti « Le livre de la méditation et de la vie » Stock, 1997

Les affirmations positives: “Dream. Believe. Do. Repeat.”

Les affirmations positives: “Dream. Believe. Do. Repeat.”

kaboompics-com_pencil-for-writing-love-letters

Nous pensons parfois qu’il est difficile de changer, que c’est compliqué ou que nous sommes juste “comme ça”. Et pourtant! Les affirmations ou autosuggestions positives représentent un outil idéal pour nous aider à instaurer un changement en douceur.

Le principe des affirmations positives revient à se répéter des phrases qui évoquent le changement souhaité et à percevoir ce changement comme effectif avant même qu’il ne soit survenu dans notre vie. Ce principe est millénaire, puisque dans la Bible déjà, Jésus disait à Marc: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir”(1).

Dream: Imaginer la meilleure version de nous-même

Antti Revonsuo, un chercheur finlandais, a démontré que le cerveau utilise le rêve et l’imagination pour s’entraîner à vivre de nouvelles situations, d’y être préparé et de déclencher les réactions désirées. Comme pour la répétition d’une pièce de théâtre (2)! En parallèle, en 2012, une étude a révélé que le sourire pouvait réduire l’intensité du stress sur le corps peu importe que l’on soit réellement joyeux ou pas. Immergés dans des situations stressantes, les chercheurs ont comparé un groupe à l’expression faciale neutre, et un groupe qui devait sourire durant ces activités. En état de stress, le rythme cardiaque de ceux qui avaient souri était plus bas que celui des autres (3). Ici, un super explicatif animé (4)!

L’intérêt est donc de pouvoir se reprogrammer pour mieux utiliser notre potentiel et aller vers la meilleure version de nous-même. Cela nous demande néanmoins d’avoir en amont un regard lucide sur nos points possibles d’amélioration, nos peurs ou nos pensées limitantes. Les bénéfices peuvent se traduire à tous les niveaux, comme par exemple, ressentir plus de confiance en soi, se décider à faire le métier de nos rêves ou accepter notre corps.

Believe, Do, Repeat: Combiner émotion et action

Voici donc quelques conseils pour utiliser les affirmations positives au quotidien:

Affirmations positives, mode d’emploi en vidéo!

1- Listez vos souhaits (max 10 pour commencer)

Lors de la rédaction, prêtez attention à votre formulation!

  • L’affirmation est toujours formulée au positif! En effet, le cerveau retiendra en priorité les mots employés. Je vous conseille donc de préférer la formulation “je suis pour la paix”, que “je suis contre la guerre”.
  • Préférez également des phrases courtes et simples (sujet, verbe, COD), au présent, en utilisant “Je”.
  • Mettez l’accent sur le résultat souhaité (dire “je suis en pleine santé” et différent de dire “je veux être en pleine santé”. Dans le deuxième cas, vous vous maintenez dans une position de désir de ce que vous n’avez pas).

ex: Je fais un travail qui m’épanouit

2- Ressentez!

L’autre élément essentiel est de ressentir l’émotion qui va avec votre autosuggestion. Que ressentiriez-vous si …?

ex: Je fais un travail qui m’épanouit

  • Imaginez-vous épanoui au travail: En quoi est-il différent d’aujourd’hui? Quelles sont vos relations avec vos collègues? Quelles sont vos sensations physiques? Quelles sont vos émotions? Quelles sont vos pensées? Quelle est votre attitude?

Restez quelques minutes dans cette sensation pour mieux la mémoriser.

3Répétez!

Chaque jour, répétez ces affirmations autant de fois que vous le sentez nécessaire. Votre cerveau sera donc préparé à déclencher les réactions idéales!

4Soyez convaincu que cela est arrivé.
N.B: L’exemple “Je fais un travail qui m’épanouit” sous-entend que ce soit pour être plus épanoui dans votre travail actuel ou aller vers un travail qui vous correspond plus. Toutes les possibilités sont ouvertes!

Pour vous guider dans cette pratique, il existe plusieurs ouvrages dont ceux de Louise Hay: Transformez votre vie ou 21 jours pour maîtriser les affirmations, et de Stuart Wilde: Miracles.

A vous de jouer! 🙂

Sources:

(1) Marc 11 : 22 Jésus prit la parole et leur dit: (…) et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

(2) L’utilité du Rêve (science-et-vie.com)

(3)Le sourire éloigne le stress (psychologicalscience.org)

(4) Le pouvoir de faire « comme si » (Richard Wiseman)