Archives de
Mois : mai 2017

Rendez-vous avec l’artiste que vous êtes

Rendez-vous avec l’artiste que vous êtes

En vous laissant surprendre, puis en étant libre de tout penser, vous avez ouvert en vous un espace de créativité personnelle. Maintenant allez à la rencontre de votre artiste intérieur, avec confiance et humilité, pour simplement rendre votre vie plus créative.

Voici deux modalités exigeantes et simples pour développer votre créativité :

  • Donnez-vous un temps hebdomadaire pour emplir votre réservoir artistique.
  • Entretenez une pensée divergente.

 

Chaque semaine dans votre agenda notez un rendez-vous de 2 heures avec vous-même, pour nourrir votre conscience créative ! [i]

L’art fait appel à l’expérience sensorielle. Alors, durant ce moment de pause dédié à ‘votre’ artiste – en campagne ou à la ville, lors d’une activité spécifique ou au cours d’une action routinière quotidienne –  remplissez-vous d’images, de sons, de parfums contenus dans les détails de votre observation attentive :

  • si vous choisissez une promenade dans la campagne, remarquez et mémorisez la rugosité, le relief, la couleur de l’écorce d’un arbre ou la lumière irisée d’un coucher de soleil au-dessus d’un toit de chaume et la douce chaleur des derniers rayons sur votre visage ;
  • en ville, si vous décidez de découvrir un nouvel itinéraire, prêtez attention aux murs des bâtiments inconnus que vous longez – couleur, matériau, inscriptions, tags – aux bruits qui se mélangent dans la rue – moteurs de véhicules, conversations, jingles publicitaires …

Pour remplir votre puits intérieur, vivez l’étonnement, vivez la magie, vivez le mystère.

 

Développez une pensée imaginative, souple, originale[ii]

  • Multipliez les idées. Au moment d’agir, listez toutes les actions ‘possibles’ même les plus extravagantes et les plus irréalistes. Par exemple pour un projet de vacances, amusez-vous à prendre une carte du monde et à noter les pays ou lieux que vous aimeriez découvrir, répertoriez toutes les formes d’hébergement possibles – de la yourte à l’hôtel…- les moyens de transport envisageables – à pied, en trottinette…-
  • Favorisez la variété de vos idées, en utilisant les associations, les métaphores, les changements de contexte. Pour le choix d’un cadeau à un ami par exemple :
    • évoquez son goût pour la lecture, pensez alors à livre audio ou papier ou liseuse,
    • associez à son désir de partager ses connaissances et de nourrir ses convictions, pensez à un abonnement à des magazines multidisciplinaires pour la confrontation des idées, à une participation aux journées de l’éloquence, un voyage à Paris pour assister aux débats de l’Assemblée…
    • la ‘nourriture’ intellectuelle vous oriente alors sur la gourmandise de votre ami … Et l’idée d’un achat d’une confiserie… ou d’un robot pour réaliser toutes les recettes ou d’un livre sur la pâtisserie !
  • Ayez des idées inattendues, sortez volontairement des sentiers battus, pensez ‘à côté’.

 

A vous maintenant de déployer votre éventail, de découvrir votre ‘multitude’, de vivre votre complexité.

 

 

 

[i] Julia Cameron, Libérez votre créativité, J’ai lu, Paris, 2006

[ii] Mihaly Czikszentmihalyi, La créativité, Robert Laffont, Paris, 2006

Maintenant, je me fais confiance

Maintenant, je me fais confiance

Au premier abord, la notion de “confiance en soi” peut paraître abstraite, galvaudée ou nous rappeler un camarade d’école qu’on trouvait prétentieux ou grande gueule…
La confiance en soi dont j’aimerais vous parler, c’est celle qui vient du coeur et qui se passe entre nous et nous-même. Elle est juste. Ni trop grande, ni pas assez développée. Je vous la présente dans cet article.

 

Selon Patrice Ras, coach en développement personnel, la confiance en soi correspond au sentiment de sécurité intérieure que l’on éprouve vis-à-vis de nous-même. Ce sentiment satisfait le besoin de sécurité que nous possédons tous et nous permet, entre autres, de prendre des décisions, d’entreprendre, de changer, d’oser ou de s’affirmer.

Selon moi, elle est également intimement liée à l’écoute de nos ressentis ou intuitions et à la satisfaction de nos besoins et valeurs. Plus on se respecte, plus on se fait du bien, plus on peut se faire confiance. Nous sommes en effet notre premier allié. Nous sommes la personne la mieux placée pour nous protéger et savoir ce dont nous avons besoin.
La confiance en soi représente aussi la conscience des ressources et capacités que nous possédons en nous pour gérer toutes les situations. Libre de toute idée de prétention, de démonstration ou de comparaison à l’autre, (qui en général sont plutôt synonymes de mal-être déguisé), elle se résume à faire confiance à ce que l’on est en cet instant.

 

Qu’est-ce qui peut nous empêcher de nous faire confiance?

 

Les sources peuvent être variées et les peurs en font une grande part. Nos peurs conscientes ou inconscientes peuvent être un frein vers la confiance en soi au quotidien. Peur de gêner, peur de ne pas être capable, de ne pas être à la hauteur, peur de rater, peur de réussir, peur de ne pas être assez, etc. Ce qui peut nous mener à une attitude passive, de non-action pour éviter d’être confrontés à ces peurs et à leurs possibles conséquences.

Les peurs sont un outil précieux de notre instinct de survie. Elles nous permettent d’envisager les situations risquées pour nous, de nous y préparer ou de changer de cap avant qu’elles n’arrivent. Fruit de croyances acquises de nos expériences traumatisantes, de l’inconscient collectif ou familial, ces peurs sont cependant souvent infondées. En effet, la situation redoutée n’existe pas. Alors remercions ces peurs pour leur aide, et décidons de nous faire confiance 🙂

 

“Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles” Sénèque



Qu’est-ce qui peut nous aider à ressentir plus de confiance en soi?

Voici quelques idées:

  • 1-Voir ses craintes

          2-Accepter ses craintes

          3-Comprendre ses craintes

        4-Les laisser partir avec amour et indulgence, en se rassurant, comme on rassurerait un enfant.

  • S’observer et identifier le plus objectivement possible ses forces et ses points à améliorer. Se voir en conscience, dans notre entièreté et faire confiance à toutes ces forces qui nous habitent.

 

  • Créer l’expérience. Cette notion d’expérimentation aide à installer le sentiment de sécurité en soi. “Je l’ai déjà fait et plus je le fais, plus je me sens en confiance.”

 

  • Si nous souhaitons atteindre un objectif, s’assurer qu’il est: précis, mesurable, atteignable et ambitieux, réaliste et limité dans le temps. Et le réaliser! Mais aussi être en accord avec nos valeurs et ce qui nous fait plaisir. Chacun est acteur et seul responsable de sa vie.

 

  • Noter: Noter nos expériences réussies et nos réalisations pour garder en tête ce dont nous sommes capables et se souvenir du chemin parcouru. Tout le monde passe par un processus d’échecs et de réussites. Cela fait partie de l’apprentissage et crée de multiples opportunités.

 

  • Demander aux autres comment ils nous voient. Avoir un avis extérieur sur nous peut aussi nous apprendre beaucoup sur l’image que l’on renvoit. On peut également vous rappeler des réussites passées!

 

  • Rester fidèle à soi, se respecter et faire respecter ses valeurs et ses besoins tout en respectant les autres. La fidélité envers nous-même est une clé pour se faire confiance.

 

  • Être son premier soutien, comme pour son meilleur ami!

 

  • S’autoriser à contredire les croyances limitantes ou les peurs acquises (environnement, enfance, société,…). Ex: “On est nuls en maths dans la famille”, “Il faut souffrir pour réussir”, “Je n’arriverai jamais à écrire un livre, c’est réservé aux vrais auteurs”, etc.

 

  • Être patient, indulgent et bienveillant avec soi dans ce cheminement.

 

  • Et se féliciter!

 

 

Développer cette confiance en soi sincère et harmonieuse, tend à court-circuiter toute comparaison à l’autre. C’est une histoire entre nous et nous-même. Et finalement, les changements que l’on fait à l’intérieur se reflètent petit à petit à l’extérieur. Notre relation à ce qui nous entoure se retrouve indirectement changée.
J’espère que ces propositions vous seront utiles comme elles me sont utiles dans le cheminement vers mon coeur.

Bonne route! 🙂

Chloé

 

Références:

 

Patrice Ras “Estime de soi, confiance en soi et amour de soi”, Jouvence, 2013

 

Mémoire et représentation : Le palais de la mémoire

Mémoire et représentation : Le palais de la mémoire

Mémoire et représentation : Le palais de la mémoire

Tout le monde a une bonne mémoire pourvu qu’on connaisse les bonnes techniques. Le palais de la mémoire permet de mémoriser durablement et facilement des idées dans l’ordre.

Vous pensez que vous n’avez pas une bonne mémoire ? Vous êtes étudiant ou professeur ? Vous avez souvent à prendre la parole ou êtes simplement curieux de découvrir un aspect intéressant du fonctionnement du cerveau et de la mémoire ? Alors vous serez intéressé par la méthode des Lieux, technique de mémorisation surprenante, amusante et surtout très puissante.

Lire la suite Lire la suite