Attention et Lâcher-prise… Une association de bienfaiteurs !

Attention et Lâcher-prise… Une association de bienfaiteurs !

Le lâcher prise est au cœur des discours sur le développement personnel, associé à l’attention, il offre une  profondeur et une ouverture pour être mieux avec soi, mieux avec l’autre, mieux dans son environnement.

Si nous commencions par expérimenter simplement et directement cette alliance attention et lâcher prise en regardant cette image…

Cette image est un stéréogramme, voici la technique simple pour découvrir toutes ses facettes : approchez le visage de l’image (30-35 cm), portez votre attention sur un point au centre de l’image, longtemps, et laissez progressivement l’image se troubler en continuant de fixer le point. Le voyage commence, l’esprit se libère de l’image première, et part à la découverte d’autres contenus qui apparaissent en 3 dimensions (1) comme dans une profondeur d’espace nouvellement créée par vous.

Avec attention d’abord… En lâchant prise ensuite, en particulier en lâchant votre observation raisonnée, vous allez, au-delà des dessins, des couleurs et des formes représentées, découvrir de nouvelles images et d’autres perspectives… Donnez-vous du temps pour explorer cette nouvelle « vision ».

 

Cette alliance singulière entre attention et lâcher prise génère l’acceptation (2) au sens du mot latin accipere, « recevoir » qui nous place dans l’attitude d’ouverture active devant un événement ou une situation. Selon des chercheurs en psychologie (3), cette acceptation qu’ils qualifient d’ « expérientielle » nous permet d’être :

  • Envers nous-même, plus dans la sérénité et le consentement et moins dans la résistance, plus dans l’action, ouvert aux expériences nouvelles et moins dans le ressenti douloureux d’émotions négatives ;
  • Envers les autres, plus dans la compassion et moins dans le jugement négatif.

 

La prochaine fois que vous éprouverez un mauvais ressenti – cela peut être un agacement suite à une conversation avec votre collègue ou de la colère face à des incivilités – renoncez à vos stratégies de contrôle ou de protection du vécu désagréable et tentez l’expérience de l’acceptation.

Repérez toutes les sensations qui s’installent dans certaines parties de votre corps, dirigez toute votre attention sur celles qui vous gênent le plus et prenez tranquillement le temps de les observer. Voilà… Maintenant, respirez amplement. Sentez l’air que vous inspirez se diriger particulièrement sur les zones inconfortables de votre corps, pour donner plus de place à vos sensations et les accueillir.

Toute l’énergie que vous dépensiez  pour éviter le malaise ou la douleur, vous pouvez la consacrer à nouveau vers ce qui compte pour vous.  

 

Sources:

(1) 5  montgolfières apparaissent…

(2) Pleine conscience et acceptation Les thérapies de la troisième vague, sous la direction d’Ilios Kotsou et Alexandre Heeren, de boeck, 2012

(3) Acceptance : An Historical and Conceptual Review. Imagination, Cognition, and Personality, Williams, J. C. & Lynn S.J., 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *