Archives de
Mois : septembre 2016

Stratégies cognitives et apprentissage (1)

Stratégies cognitives et apprentissage (1)

splitshire-0681-768x363

Saviez vous que le savoir peut être mémorisé et manipulé de différentes manières qui peuvent rendre la résolution d’une tâche compliquée ou facile ?

Pensez à une chaise pendant un instant… Que cela vous évoque-t-il ?

Certaines personne verront l’image d’une chaise, d’autres entendront le bruit de raclement qu’elle fait avec le sol quand elle est tirée paresseusement (ou tout autre son) et d’autres encore, sentiront le contact de la chaise avec leur corps.

En effet, le cerveau peut mémoriser et manipuler une même information de plusieurs manières :  visuelles, auditives, sensations corporelles, etc. Nous appellerons ces manières  stratégie cognitive.

Or chaque stratégie cognitive a ses forces et ses faiblesses et toutes ne sont pas adaptée à toutes les tâches. Par exemple, l’utilisation de stratégie auditives pour épeler un mot n’est pas la plus adaptée : on est habitué, il est plus facile d’épeler un mot en le visualisant et en lisant chacune des lettres qu’en ayant besoin d’entendre le mot dans sa tête puis d’avoir à retrouver les lettres à partir du son des syllabes (qui en plus portent une ambiguïté sur l’orthographe).

Il est aussi intéressant de remarquer que chaque métier fait appel à différentes stratégies :  Les sportifs utilisent généralement fortement les composantes corporelle (également appelée kinesthésique) et visuelle. Bien sûr, les musiciens ont une composante auditive fortement développée qui leur permettent d’entendre la musique qu’ils sont sur le point d’interpréter ou improviser.

La prochaine fois que vous échangez avec vos amis ou vos proches, demandez leur à quoi ils pensent exactement où comment ils se représentent leurs savoirs : vous serez surpris de voir que vos représentations ne sont pas universelles !

Exercices :

  • Prenez un instant pour savoir quelles stratégies vous utilisez le plus souvent : Voyez vous très souvent des images ? Entendez vous des sons dans votre tête ? Ressentez vous des sensations corporelles ?
  • Prenez un domaine ou vous êtes moins à l’aise et demandez vous si une approche différente ne serait pas plus adaptée. Demandez à un de vos proches qui excelle dans ce domaine quelles sont les représentations qu’il utilise.

 

Conclusion

Il existe de nombreuses manières de se représenter un même savoir : visuelle, auditive, corporelle (cela aussi inclus, le goût et l’odorat). Chaque représentation est plus ou moins adaptée à chaque situation et il est possible d’apprendre à utiliser d’autres stratégies mentales. Dans les prochains articles nous développerons ces idées et leurs implications pour les études, l’enseignement et la résolution de problèmes. Nous étudierons aussi des stratégies adaptée à des tâches spécifiques.

Les affirmations positives: “Dream. Believe. Do. Repeat.”

Les affirmations positives: “Dream. Believe. Do. Repeat.”

kaboompics-com_pencil-for-writing-love-letters

Nous pensons parfois qu’il est difficile de changer, que c’est compliqué ou que nous sommes juste “comme ça”. Et pourtant! Les affirmations ou autosuggestions positives représentent un outil idéal pour nous aider à instaurer un changement en douceur.

Le principe des affirmations positives revient à se répéter des phrases qui évoquent le changement souhaité et à percevoir ce changement comme effectif avant même qu’il ne soit survenu dans notre vie. Ce principe est millénaire, puisque dans la Bible déjà, Jésus disait à Marc: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir”(1).

Dream: Imaginer la meilleure version de nous-même

Antti Revonsuo, un chercheur finlandais, a démontré que le cerveau utilise le rêve et l’imagination pour s’entraîner à vivre de nouvelles situations, d’y être préparé et de déclencher les réactions désirées. Comme pour la répétition d’une pièce de théâtre (2)! En parallèle, en 2012, une étude a révélé que le sourire pouvait réduire l’intensité du stress sur le corps peu importe que l’on soit réellement joyeux ou pas. Immergés dans des situations stressantes, les chercheurs ont comparé un groupe à l’expression faciale neutre, et un groupe qui devait sourire durant ces activités. En état de stress, le rythme cardiaque de ceux qui avaient souri était plus bas que celui des autres (3). Ici, un super explicatif animé (4)!

L’intérêt est donc de pouvoir se reprogrammer pour mieux utiliser notre potentiel et aller vers la meilleure version de nous-même. Cela nous demande néanmoins d’avoir en amont un regard lucide sur nos points possibles d’amélioration, nos peurs ou nos pensées limitantes. Les bénéfices peuvent se traduire à tous les niveaux, comme par exemple, ressentir plus de confiance en soi, se décider à faire le métier de nos rêves ou accepter notre corps.

Believe, Do, Repeat: Combiner émotion et action

Voici donc quelques conseils pour utiliser les affirmations positives au quotidien:

Affirmations positives, mode d’emploi en vidéo!

1- Listez vos souhaits (max 10 pour commencer)

Lors de la rédaction, prêtez attention à votre formulation!

  • L’affirmation est toujours formulée au positif! En effet, le cerveau retiendra en priorité les mots employés. Je vous conseille donc de préférer la formulation “je suis pour la paix”, que “je suis contre la guerre”.
  • Préférez également des phrases courtes et simples (sujet, verbe, COD), au présent, en utilisant “Je”.
  • Mettez l’accent sur le résultat souhaité (dire “je suis en pleine santé” et différent de dire “je veux être en pleine santé”. Dans le deuxième cas, vous vous maintenez dans une position de désir de ce que vous n’avez pas).

ex: Je fais un travail qui m’épanouit

2- Ressentez!

L’autre élément essentiel est de ressentir l’émotion qui va avec votre autosuggestion. Que ressentiriez-vous si …?

ex: Je fais un travail qui m’épanouit

  • Imaginez-vous épanoui au travail: En quoi est-il différent d’aujourd’hui? Quelles sont vos relations avec vos collègues? Quelles sont vos sensations physiques? Quelles sont vos émotions? Quelles sont vos pensées? Quelle est votre attitude?

Restez quelques minutes dans cette sensation pour mieux la mémoriser.

3Répétez!

Chaque jour, répétez ces affirmations autant de fois que vous le sentez nécessaire. Votre cerveau sera donc préparé à déclencher les réactions idéales!

4Soyez convaincu que cela est arrivé.
N.B: L’exemple “Je fais un travail qui m’épanouit” sous-entend que ce soit pour être plus épanoui dans votre travail actuel ou aller vers un travail qui vous correspond plus. Toutes les possibilités sont ouvertes!

Pour vous guider dans cette pratique, il existe plusieurs ouvrages dont ceux de Louise Hay: Transformez votre vie ou 21 jours pour maîtriser les affirmations, et de Stuart Wilde: Miracles.

A vous de jouer! 🙂

Sources:

(1) Marc 11 : 22 Jésus prit la parole et leur dit: (…) et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

(2) L’utilité du Rêve (science-et-vie.com)

(3)Le sourire éloigne le stress (psychologicalscience.org)

(4) Le pouvoir de faire « comme si » (Richard Wiseman)

L’hypnose pour le petit déjeuner

L’hypnose pour le petit déjeuner

Placeholder Image

Que diriez-vous d’un peu d’hypnose avec votre café?  

Préparation facile et rapide pour un bien-être immédiat.

 

Quelques mots sur l’hypnose

L’hypnose de spectacle a su captiver l’attention du public avec des show télévisés de plus en plus délirants[1]. Réalité ou intox beaucoup se posent la question. Il existe pourtant une autre forme d’hypnose, l’hypnose thérapeutique dont les résultats sont reconnus scientifiquement[2].

Utilisé depuis toujours sous diverses formes, l’hypnose se retrouve aujourd’hui dans les clubs sportifs[3] jusque dans les hôpitaux[4]. Cette hypnose permet de supprimer les douleurs, de soigner des traumatismes, d’enlever des phobies, de mincir ou encore d’arrêter de fumer. Elle permet aussi de créer un état de relaxation immédiat et durable.[5]

En pratique l’hypnose au petit déjeuner comment ça marche ?

Tout d’abord cette hypnose est accessible à tous. Elle se pratique, seul ou en famille, à table, réveillé au moment du café ou de toute autre boisson du matin. Comptez une minute de préparation.

Et c’est parti!

  • Asseyez-vous confortablement avec votre boisson du matin devant vous. Fixez votre boisson.
  • Comptez 3 respirations tout en continuant à fixer votre boisson.
  • Fermez les yeux tout en imaginant votre boisson devant vous. Une couleur va vous apparaître spontanément. Observez-la attentivement: ses teintes, ses reflets, sa luminosité, sa consistance, sa taille etc.
  • Puis imaginez que cette couleur vient se mélanger à votre boisson, comme pour créer un mélange qui vous fait du bien.
  • Enfin, ouvrez les yeux et prenez une cuillère. Finissez de mélanger votre boisson comme si cela pouvait lui donner de nouveaux attributs comme une saveur, une odeur, une consistance ou une mélodie différente.
  • Lorsque vous avez fini, prenez une grande respiration et savourez votre boisson.

Bonne dégustation 🙂

Partagez vos sensations et commentaires dans la section ci-dessous!

[1] Mesmer fascinateur (Vidéo TF1)

[2] Science & Hypnose (scienceshumaines.com)

[3] PNL & Equipe de France de Natation (Vidéo France 2)

[4] Hypnose & Neurosciences (neurosciences.asso.fr)

[5] Applications (psychologies.com)